Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2013

Bientôt, Noël et l'An Neuf : pour vous, ce dessin de houx !

 

"Sache que ce monde tout entier est un miroir.
Dans chaque atome se trouvent cent soleils flamboyants.
Si tu fends le cœur d’une seule goutte d’eau,
Il en émerge cent purs océans.
Si tu examines chaque grain de poussière,
Mille Adam peuvent y être découverts.
Un univers est caché dans chaque grain de millet.".

Mahamud Shabestari, poète iranien.

767976395.gif
   A l'aube de ces Fêtes de fin d'année, pour vous, ce dessin de houx...
3312678999.JPG

Je ne vous apprendrai rien : après le sapin, élément indissociable des vœux de Noël, c’est le houx que l’on rencontre le plus souvent pour accompagner les souhaits qu’il est coutume de formuler en cette période, qu'ils le soient en guise d'illustration sur les cartes de vœux et sur les affiches, ou sur les objets décoratifs.

Le rouge et le vert sont les couleurs de décembre par excellence.  Au rouge sont associés le costume du Père Noël, les bougies de la fête, la chaleur conviviale et familiale, le rouge-gorge bravant l'hiver.  Le vert fait au contraire penser au sapin dont la parure résiste vaillamment au froid glacial, à la promesse du printemps verdoyant prochain, au houx et à ses feuilles vernissées ou au gui.

776258388.JPG

Les textes bibliques expliquent que des miracles permirent à la Sainte Famille de progresser avec succès, lors de sa fuite en Egypte, afin d’échapper à l’ordre d’Hérode de massacrer tous les nouveau-nés dans l’unique but d’éliminer Jésus en qui il voyait un concurrent potentiel.  Parmi ces miracles, celui du houx qui dissimula de ses branches les parents et l'Enfant Jésus et empêcha les soldats, par ses feuilles piquantes, de pousser plus avant leurs investigations ; en guise de reconnaissance, Marie le bénit et promit qu’il resterait éternellement vert : il devint ainsi symbole d'immortalité.

Une légende raconte que la croix du Christ était en bois de houx et que les baies rouges symbolisent les gouttes de sang versées par le crucifié.  Les piquants le long des feuilles font référence à la Passion.  La couronne de houx de l'Avent et ses quatre bougies qu'on allume une à une les quatre dimanches de décembre en préparation de l'avènement du Christ, rappellent les liens entre Noël et Pâques.

3246827626.JPG

Pour que l'année à venir soit profitable, il faut faire rentrer du houx à la maison à Noël (suivi du gui au jour de l'An).  Nos voisins d’outre-Manche considèrent même qu’il peut influer sur la bonne entente du couple et que, dès lors, les deux variétés existantes – avec  et sans piquants -  doivent coexister. Les piquants symbolisent le mari, les bords lisses, la femme : afin que les rapports entre les conjoints soient équilibrés, les branches contenant les deux sortes de feuilles doivent entrer dans la maison ensemble, sans quoi l'un des deux, mari ou femme, dominera la maison.

 

593146643.JPG

 767976395.gif

Tenez, dit l'avare : voici un calendrier neuf, et qu'il vous fasse toute l'année !

Jules Renard


Je ne prendrai pas de calendrier cette année,
car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière !

Alphonse Allais

L'année à venir n'existe pas.  Nous ne possédons que le petit instant présent.

Mahmûd Shabestarî


Tous les hommes font la même erreur,
de s'imaginer que bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent.

Léon Tolstoï

Un jour, on aura besoin d'un visa pour passer du 31 décembre au 1er janvier.

Jacques Sternberg

Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années.

Leonardo da Vinci

"Qu'est-ce qu'une année, sinon le volume infini d'une pincée de secondes"

Dominique Rolin

593146643.JPG


767976395.gif

11 décembre 2013

A l'ombre des marronniers.

.....................................................................................................................

 3199407460.gif

     

3199407460.gif

Prochain dessin

le 23 décembre.

Merci pour votre patience...

     

762519450.gif

 .....................................................................................................................

 

PROGRESSIVEMENT, UN DESSIN PRENDRA FORME SOUS VOS YEUX ... 

Vous découvrirez - en bas de page -

sa dernière étape publiée ce mercredi 11 décembre.

 

 LUNDI 2 DECEMBRE 2013

4198148909.JPG

En prémices à la présentation évolutive de ce dessin d'archives
(il existe depuis près de 25 ans : veuillez en excuser les imperfections !)
dont vous découvrez ici la partie supérieure,
 
 
place à la poésie d'Arthur Rimbaud, et à un extrait du poème
" À la musique.  Place de la Gare, à Charleville. "
 

" — Moi, je suis, débraillé comme un étudiant,
Sous les marronniers verts les alertes fillettes :
Elles le savent bien ; et tournent en riant,
Vers moi, leurs yeux tout pleins de choses indiscrètes. "


Vous retrouverez le poème dans son entièreté,

que l'un ou l'autre commentaire de lecteur complète,

en cliquant ICI.
 .....................................................................................................................

MERCREDI 4 DECEMBRE 2013

2545703031.JPGCet article, je l'ai intitulé "A l'ombre des marronniers". 

Quoi de plus évident, apparemment, pour ce dessin d'arbres au feuillage si caractéristique !

Pourtant, ces feuilles - palmées, composées de cinq folioles dentées - ne sont qu'un élément de mon dessin : peut-être même un élément secondaire, même si, vous le verrez plus tard, ce feuillage occupe à lui seul près de la moitié de ma feuille... de papier.

Le titre "Sieste sous les marronniers" aurait probablement mieux convenu !

Vous comprendrez pourquoi en suivant bientôt les étapes suivantes....
 .....................................................................................................................

VENDREDI 6 DECEMBRE 2013

3007187265.JPG

Élément nouveau : un banc inoccupé, incitant à la sieste. 

le mot sieste, en chinois, s'écrit  休息 

Le premier symbole ne pourrait-il signifier "une personne debout" ?

Le deuxième me fait penser à une personne couchée sur le dos, bras et jambes écartés...

Enfin, le troisième ne représenterait-il pas un banc, regardé du dessus ?

- interprétations sont toutes personnelles et sans doute bien éloignées de la réalité ! -

 

A dimanche pour la suite de ce dessin intitulé

"à l'ombre des marronniers" ou encore "sieste sous les marronniers" !
 .....................................................................................................................

DIMANCHE 8 DECEMBRE

Mais, me direz-vous,

pourquoi personne ne s'est-il installé sur ce banc pour fermer les yeux un instant,

ce qui permettrait de justifier le titre "sieste sous les marronniers" ?

La suite du dessin - ou plus précisément sa partie inférieure - ne vous en apprendra pas davantage : quelques feuilles de marronniers tombées sur un sol pavé, et ma signature apposée il y a de près de 25 ans ! 

Je vous demanderai donc de patienter encore un peu ...

1286717123.JPG

 

 .....................................................................................................................

MERCREDI 8 DECEMBRE

 

Je n'abuserai pas plus longuement de votre patience.

Venons-en à cette fameuse sieste ...

Regardez !  

1748234229.JPG

C'est clair maintenant ; c'est évident maintenant : "sieste sous les marronniers" ! 

  Vous connaissez maintenant chaque élément du dessin...

Le voici dans son entièreté.

2206608705.JPG

 3199407460.gif

     

3199407460.gif

Prochain dessin

le 23 décembre.

Merci pour votre patience...

     

762519450.gif

 .....................................................................................................................

"Le mot, issu d'une pensée, peut, s'il est choisi avec le coeur, apporter son lot de bonheur

à la quête étouffée de celui qui le reçoit."                                      Graziella GUERRIER

.....................................................................................................................