Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 février 2013

Partons en voyage, un "Baby Cachemire" au creux du bras.

 ...  ce SAMEDI 16 FEVRIER 2013, suite du dessin en fin de page ...

JEUDI 7 FEVRIER

John Singer Sargent, peintre américain né à Florence en 1856 et décédé à Londres en 1925, ami proche de Claude Monet*, excelle dans les portraits caractérisés par un style sophistiqué, une virtuosité visuelle et une grande audace théâtrale, que ses compatriotes les plus célèbres lui commandent (comme Auguste Rodin, le richissime industriel américain John Davison Rockefeller ou encore le président Roosevelt).

2834723484.jpg

* "Monet peignant à l'orée du bois" (détail)

("Claude Monet Painting by the Edge of a Wood" - John Singer Sargent)

Le site internet Artprice (informations sur le marché de l’art) mentionne que l´œuvre d´impressionnisme américain la plus chère revient à cette toile "Cachemire", acquise 10,1 millions de dollars le 5 décembre 1996 chez Sotheby´s...

 

4030550034.jpg





"Cachemire"

 peinture à l'huile

JOHN SINGER SARGENT

1908

femmes drapées dans des châles de cachemire

plis élégants aux subtiles textures

tissus fascinants et mystérieux

 

Emboîtez mon pas pour le premier voyage à partir de ce blog.

Pour le premier pas du dessin pas à pas.

2734466719.gif

Image du Blog ypjane.centerblog.net

LUNDI 11 FEVRIER

Je vous emmène au Cachemire, là où mes mines m'ont mené !

Laisser caresser le papier, tout en douceur et légèreté, par mes mines : un délice !

... les laisser glisser pour donner vie à ce chevreau changthangi, également connu sous le nom de pashmînâ, cette race de chèvres installée en Asie centrale depuis plus de 10 000 ans, une race d’une extrême robustesse capable de survivre avec très peu d'eau et de nourriture, leur laine les protégeant des éléments naturels ...

 

166625739.JPG

"BABY CACHEMIRE" dessin au portemine 0,3 mm, détail, étape 1


2776697204.jpg

le baby cashmere,

le nec plus ultra du cachemire !

"CASHMERE MARY'S MONET COLOR"

Aucune autre matière n'est aussi légère, aussi douce et aussi thermorégulatrice que le baby cashmere.

Comme le chevreau, il s'adapte : chaud en hiver et frais en été.  Si l'on s'offre une pièce en baby cashmere, on s'offre ce qu'il y a de plus précieux.

 

 A demain, puis les jours suivants, pour les prochaines étapes du dessin pas à pas.

Image du Blog ypjane.centerblog.net

 

MARDI 12 FEVRIER

Le Cachemire est un vaste territoire sous contrôle militaire, aux frontières controversées, administré par le Pakistan, l’Inde ou la Chine qui le revendiquent.

146266072.jpg

Les chèvres changthangi de la région ancestrale des hauts-plateaux montagneux himalayiens très arides du Ladhak, du Tibet et du Népal, produisent, pour se protéger des températures glaciales hivernales à plus de 4000 mètres d’altitude, culminant souvent à - 40°, un duvet extrêmement chaud, doux, solide et fin.

Le pashmînâ en est la variation la plus fine et la plus noble qui soit.  Ce duvet, récolté au printemps lorsque la chèvre mue, est prélevé par brossage, coupe ou tonte sur le cou et le torse de l’animal, là où poussent les plus longues, fines et soyeuses fibres.


449231032.JPG

"BABY CACHEMIRE" dessin au portemine 0,3 mm, détail, étape 2

 


Image du Blog ypjane.centerblog.net

MERCREDI 13 FEVRIER

337727593.JPG

"BABY CACHEMIRE" dessin au portemine 0,3 mm, détail, étape 3

Image du Blog ypjane.centerblog.net

 

JEUDI 14 FEVRIER

Les fibres de cachemire pashmînâ, après un méticuleux travail de tri relatif à leur ton ou leur finesse et selon des critères établis depuis des décennies, sont nettoyées et débarrassées des poussières de sable et de terre ou des végétaux accrochés, puis filées à la main, et enfin tissées.

Ce n’est que lorsque la chèvre aura cinq ans que le berger pourra enfin produire à peine plus d’une centaine de grammes de cette matière si précieuse, de ce fameux or en fibre.  Selon leurs dimensions, une étoffe d’écharpe, un châle ou un plaid seront élaborés à partir de la laine de 5 à 10 chèvres.

Le diamètre du poil, entre 14,5 et 16 microns - cinq fois moins qu’un cheveu humain -, est tout aussi déterminant que sa longueur, obligatoirement supérieure à 36 millimètres pour un tricotage ou un tissage parfaits que seuls les initiés - les Népalais, les Tibétains et autres peuples de la région - maîtrisent. 

L'étoffe confectionnée selon des techniques ancestrales est alors de couleur blanc cassé ou colorée manuellement, à base de pigments naturels.  Mais aujourd’hui, l'on préfère de plus en plus – rentabilité oblige - utiliser des machines ; même si le résultat laisse à désirer.

2526825729.jpg


1016515166.JPG

 

"BABY CACHEMIRE" dessin au portemine 0,3 mm, détail, étape 4



Image du Blog ypjane.centerblog.net

  VENDREDI 15 FEVRIER


 

3900826200.JPG

"BABY CACHEMIRE" dessin au portemine 0,3 mm, détail, étape 5


 

Image du Blog ypjane.centerblog.net

 

  SAMEDI 16 FEVRIER

2237911920.jpg

Les fibres de baby cashmere sont collectées au printemps au moment de la mue, à partir du duvet presque impalpable des petites chèvres âgées de moins d'un an, aux poils plus fins que ceux des animaux adultes.  Après peignage, la récolte de baby cashmere ne s'élève qu'à 30 grammes par bête. Une vingtaine de chevreaux seront nécessaires à la confection d'un pull, trois fois plus pour la confection d'un pardessus !


559487996.JPG

dessin au portemine 0,3 mm "BABY CACHEMIRE"  étape 6

 

Veuillez cliquer ICI pour découvrir l'étape suivante !

Image du Blog ypjane.centerblog.net

 

Commentaires

Tout est finesse et élégance dans cette oeuvre, "Cachemire" de John Singer Sargent, ami également du peintre et graveur américain James Abbott McNeill Whistler.

Les jeunes femmes marchent posément vers une destination connue d'elles seules. Certaines regardent l'artiste et semblent perplexes de l'attention qu'il leur porte. D'autres, les yeux baissés, paraissent plongées dans leurs réflexions.

Peut-être se demandent-elles, elles aussi, vers quel dessin issu de votre Art, vous nous emmènerez, vers quel "Baby Cachemire"...

Merci, Jean-Claude, pour ces deux belles toiles.

Écrit par : Améthyste | 07 février 2013

Merci, Améthyste, pour cette information.

Je me souviens : vous nous montriez sur votre blog, sous le poème « sur l’eau » de Sully Prudhomme, ce magnifique tableau de clair de lune sur la Tamise de James Abbott Whistler nommé « Nocturne en bleu et argent". (Les œuvres de Whistler - et de Turner - ont d’ailleurs eu une influence certaine, quoique difficile à définir précisément, sur Monet qui allait devenir le père de l'impressionnisme.)

Ces jeunes femmes, qui sont-elles ? En réalité, il s’agit de la nièce favorite de Sargent, la plus jeune, Reine Ormond. La peinture la montre dans différentes poses et regardant dans diverses directions.

Cette, ces jeunes femmes marchent tout en douceur. Entendez-vous le frottement des étoffes ? Sans doute le « Baby Cachemire », titre annonciateur de mon dessin en devenir, caresse-t-il leur douce peau.

Écrit par : Jean-Claude | 09 février 2013

Enfin, nous entrons dans le vif du sujet !
Un nouveau dessin se profile à l'horizon de nos envies de te retrouver après une aussi longue absence ...

Écrit par : Richard LEJEUNE | 09 février 2013

Nous sommes entrés... Tu sais, j’ai depuis plusieurs jours tourné la page de cette absence mûrement réfléchie, annoncée puis décidée. Aucun regret : le dépaysement me plaît et je me sens bien chez Hautetfort. Je me concentre sur mes futurs voyages avec une motivation intacte.

Le temps, seul, me manque. Je voudrais pouvoir, pour ne pas le gaspiller, ne pas m’égarer inutilement, afin de mieux savourer chaque précieuse minute que la vie m’offre et profiter sereinement de cette chance de pouvoir vivre encore toutes mes passions.

Écrit par : Jean-Claude | 10 février 2013

Et dire que j'ai pensé jusqu'à ce matin que tu allais reproduire les élégantes de Sargent ! ... tout en m'étonnant de ce choix qui me paraissait bien éloigné de ce que tu as toujours prôné quant à la netteté des détails de l'image originale souhaitée avant de commencer un dessin ...

Je comprends mieux maintenant !

Écrit par : Richard LEJEUNE | 11 février 2013

Non, mes portemines n’ont pas un instant rêvé de caresser ces élégantes : parce que la couleur, essentielle dans cette œuvre, n’est pas mon fort ; et que les détails, certes, me feraient cruellement défaut !

Écrit par : Jean-Claude | 11 février 2013

Rien de tel qu'un fil (de cachemire ou d'Ariane) qu'on ne dévide que peu à peu.

Écrit par : Carole | 11 février 2013

Je suis enchanté de lire que vous accordez déjà toute votre confiance à votre guide qui vous mènera pas à pas vers les régions du Cachemire ! (à suivre dès demain : le fil de mes idées et traits).

Écrit par : Jean-Claude | 11 février 2013

"Baby Cachemire", attendrissant à souhait, deviendra donc, dans cinq ans, une chèvre digne d'offrir ce futur or en fibre... Je vais désormais porter une plus vive attention à l'achat d'un châle, d'une écharpe !

Merci, Jean-Claude, pour ce précieux enseignement.

Écrit par : Améthyste | 14 février 2013

Lorsqu’une amie m’avait un jour expressément apporté, un sourire au coin des lèvres, une revue contenant cette photo de chevreau blotti au creux d’une main protectrice, en me disant « Je crois qu’elle pourrait t’intéresser ! », un premier coup d’œil puis un regard plus attentif m’avaient incité à lui répondre « Tu ne te trompes pas. Je la dessinerai un jour ! ».

L’article de cette revue vante l’histoire et les qualités de cette si douce fibre en or, légère en été, chaude en hiver... Au hasard de mes lectures, tout en détaillant ici pas à pas mon dessin, je m’aperçois qu’en outre elle en fait voir de toutes les couleurs, disons même qu’elle donne du fil à retordre à ses fabricants et nomades de Mongolie !

Peut-être en parlerai-je bientôt ?

Écrit par : Jean-Claude | 14 février 2013

Comme Richard, je pensais que tu allais reproduire les drapés de ces élégantes de Sargent !! je dois dire qu'au départ j'ai été un peu déçue de ce choix, une chèvre........, mais quelle chèvre !! .......... et les quelques rides que j'aperçois là à l'instant me donnent envie de venir voir la suite.......à bientôt Jean Claude

Écrit par : TIFET | 14 février 2013

Une chèvre, et quelle chèvre ! Peut-être vaut-elle bien plus que son pesant d’or ? A mes yeux de dessinateur certes oui ! Avec à la clé un double défi à relever : faire ressortir avec mes mines l’étonnant contraste entre ce chevreau attendrissant et ce visage ridé qui t’attire déjà, tout aussi irrésistible, à découvrir de jour en jour, pas à pas ! A bientôt Tifet.

Écrit par : Jean-Claude | 14 février 2013

Je me rends compte qu'il s'est passé beaucoup de choses ici et je ne le savais pas... Donc, je clique sur tous les titres et les "suivez-moi" en vain... Pas de lien. Je ne suis pas encore habituée à ce nouveau système de blog.
Je ne comprends pas pourquoi le JEUDI 7 FEVRIER vient après le LUNDI 11 FEVRIER tandis que le 14 FEVRIER est tout au-dessus et tout en-dessous...Bizarre...

Adorable ce chevreau! Son petit museau et son oeil coquin! Je constate en tout cas que tu n'as rien perdu de ta dextérité.

"Aucune autre matière n'est aussi légère, aussi douce et aussi thermorégulatrice que le baby cashmere"... Mais très chère!

Attention, si ce n'est pas très cher, c'est que ça vient de Chine...

J'ai regardé "Envoyé Spécial" dans les steppes sino-mongoles. La chèvre qui broute, se multiplie à l’infini pour répondre à la demande mondiale, et au final des millions de chèvres qui n’ont plus rien à brouter que de la poussière. Ou comment la démocratisation d’un produit au départ rare et cher participe à la désertification de toute une région du monde.

Écrit par : Christiana | 14 février 2013

Bonjour Christiana. Je pense qu'en revenant régulièrement me lire, tu t’habitueras bientôt à Hautetfort : je m’y sens déjà tellement bien...

Cette présentation d’un seul et unique article mis à jour régulièrement en bas de page (et s’allongeant donc progressivement vers le bas, le 7 venant logiquement avant le 11 12 13 et 14, comme une histoire dans un livre), je l’ai maintes fois utilisée chez Overblog où tu comptes parmi les plus fidèles visiteurs, et elle ne devrait pas te surprendre ! (le 14 février tout au-dessus annonce chaque nouvelle mise à jour).

Merci pour cet éloge de mes traits : il faudrait voir ce chevreau de ses propres yeux pour bien se rendre compte du travail ! Et tu as raison, j’y ai d’ailleurs fait allusion ci-dessus en réponse à Améthyste et j’en parlerai sans doute dans les jours à venir : les effets de la mondialisation sur le marché du cachemire provoquent, bien malheureusement, la sédentarisation des nomades de Mongolie...

Écrit par : Jean-Claude | 14 février 2013

Grand merci Jean-Claude pour le lien de ton nouveau blog. Il est vraiment chouette, plein de poésie et d'informations. Je ne manquerai pas d'y aller souvent pour (re) découvrir le dessin de la photo que je t’avais proposée.
Je viens de regarder ton ancien site, et je crois que je vais y passer un bon moment aussi ! Il y avait déjà longtemps que je n'avais plus été le voir et tes derniers dessins sont magnifiques.
Bravo, bonne nuit et à bientôt.

Écrit par : Marie-Claire | 14 février 2013

Merci Marie-Claire, de m'avoir un jour expressément apporté cette photo de chevreau blotti au creux d’une main protectrice : tu pensais (je racontais tout à l'heure l'histoire à Améthyste) qu’elle pourrait m'intéresser ! Tu vois, tu ne te trompais pas !

Écrit par : Jean-Claude | 18 février 2013

Je ne sais pas pourquoi mais je ne m'étais jamais aperçue de ce mélange de dates sur ton autre blog...
Tu es content de ton déménagement alors? Tant mieux!
Je suis revenue voir et je découvre le ou la(?) propriétaire du chevreau, tout aussi beau et pittoresque que son petiot...
A bientôt!

Écrit par : christiana | 15 février 2013

Tu sais combien je suis... pointilleux ! Je te prie de m'en excuser : ne parlons pas d'un mélange de dates, mais d'une succession chronologique !

Le ? la ? propriétaire du chevreau ? A demain pour la suite...

Écrit par : Jean-Claude | 15 février 2013

Pointilleux? De la pointe de ta mine? :-)
A demain...pour il ou elle.

Écrit par : Christiana | 15 février 2013

Aussi pointilleux que des mines de 0,3 mm !
Bon après-midi, bon soleil !

Écrit par : Jean-Claude | 17 février 2013

Bonjour

et merci pour ton commentaire mais aussi pour ce magnifique dessin.

Petit chevreau
lorsque un beau matin
tu as fais la connaissance de la terre et des Humains
tu ne ne te doutais pas
que sous les mains expertes d'un artiste
Tes origines, ta vie seraient connues
Et immortalisées grâce à la blogosphère
Cet artiste est passé me rendre visite dans mon Monde
Ce Monde étrange et soi- disant irréel
celui des elfes et des Fées.
Aussi je me permets
de déposer sur son petit nez
un baiser de fée.
Longue vie a toi Petit chevreau

Écrit par : Celiandra | 16 février 2013

Bonjour Celiandra,
Je suis heureux de te retrouver m'accompagnant dans mes nouveaux voyages à la pointe de mes portemines !
Ce petit baiser de fée venu de ton "Monde secret" portera bonheur, je l'espère, à mon nouveau blog et ce dessin de chevreau !

Écrit par : Jean-Claude | 18 février 2013

Écrire un commentaire