Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 janvier 2019

Souhaits pour 2019

 

l%27arbre%20%C3%A0%20souhaits.jpg  
"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier.

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.

Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin, de ne jamais renoncer à la recherche, à l'aventure, à la vie, à l'amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d'être vous, fier de l'être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable."

 

    Jacques Brel, 1er janvier 1968

a-brel-jean-pierre-blanchard.jpg

LITHOGRAPHIE DE JEAN-PIERRE BLANCHARD

 

 

   

 

 

3199407460.gif

 

prochaine publication le 20 janvier 2019 !

 

| Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

OH MERCI pour ces écrits du grand Jacques que nous aimons plus que tout!! Une merveilleuse année 2019 en espérant être enchantée par de jolis et parfaits dessins!! Bisous Fan

Écrit par : FAN | 03 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Merci, Fan, pour vos souhaits...

Dans un souci de précision, voici le début des voeux du "Grand Jacques", je ne l'ai pas mentionné dans cet article...

"Je vous souhaite de souhaiter.
Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c'est déjà vouloir.
Comme en droit pénal, l'intention vaut l'action.
Le seul fait de rêver est déjà très important."

Bonne année 2019, Fan.

Écrit par : Jean-Claude | 04 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

A la lecture des premières lignes, profondément attirée par le style d'écriture et l'originalité des phrases, j'ai couru à la signature... Jacques Brel et sa passion de vivre, oui, bien sûr !

Merci, Jean-Claude, de partager avec tous ceux qui vous lisent avec admiration, ainsi qu'avec la passion déchaînée par la beauté de vos dessins, ces souhaits aussi touchants. Merci encore pour ce pommier d'amour dont une brise câline semble semer quelques coeurs afin d'adoucir les journées emplies de violence et de haine qui ravagent mon beau pays.

Qu'en cette année 2019 débute enfin une ère de compréhension et de justice sociale, que la devise de la République Française, "Liberté, Egalité, Fraternité", cesse d'être bafouée ! Hélas ! comment y croire encore ?

Je ne voudrais pas terminer ce commentaire sur une note triste. Je vais donc grimper sur le pommier qui supporte vaillamment tant de tendresse et cueillir quelques-uns de ses coeurs afin qu'ils s'envolent vers tous les êtres humains...

Merveilleuse année 2019 pour vous et vos proches !

Écrit par : Améthyste | 10 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Merci, Améthyste.

De son vivant peu de temps après la lecture de ces précieux et émouvants vœux radiophoniques sur Europe 1 repris ci-dessus, le 1er janvier 1968, j’imagine combien Jacques Brel aurait été ému en découvrant admiratif, sur ce blog, votre touchant commentaire !

Mais non, aucun blog n’existait encore au siècle dernier...

Alors, puisque le rêve ne pourra jamais être interdit, en aucun lieu de notre incomparable Terre, j'imagine son émotion et sa tristesse, aujourd'hui, de là-haut : il souffre que ses vœux soient encore - ô combien - d’actualité !

Mais... je le vois qui vous observe grimper sur ce pommier d'amour chargé de souhaits... c'est bien lui, il vous porte déjà, de ses longs bras vaillants, et vous aide, avec sa voix incomparable, avec toute son énergie, à grimper tout en haut du pommier d'amour pour y cueillir tous ces cœurs porteurs d’optimisme, et il les lance avec vous à tout vent, et vous vous époumonez tous deux, en chœur : "Nous vous souhaitons des rêves à n’en plus finir... et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns !"

"Rêver un impossible rêve (...) aimer jusqu'à la déchirure, aimer, même trop, même mal (...) tenter, sans force et sans armure, d'atteindre l'inaccessible étoile !" (Brel)

Merci encore, et belle année 2019 !

Écrit par : Jean-Claude | 16 janvier 2019

Écrire un commentaire