Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 juillet 2016

D'un dessin de CORBEAU à celui d'un ... MOULIN !

- ultime mise à jour ce samedi 5 mars -

 

DIMANCHE 21 FÉVRIER 2016

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

J'ai choisi un chef-d’œuvre d'une des quatre grandes figures de l'Ecole flamande de peinture pour établir une transition entre mon précédent  dessin de corbeau  et celui qui lui succédera dans ce blog, que je dévoilerai progressivement dans cet article pas-à-pas !

1564%20-%20BRUEGEL%20L'ANCIEN%20-%20portement%20de%20croix%20%20-%20detail%20corbeau%20et%20roue.jpg

1564%20-%20BRUEGEL%20L'ANCIEN%20-%20portement%20de%20croix%20%20-%20detail%20corbeau%20et%20roue%20-.jpg

En 1981, en famille, nous visitions le Kunsthistorisches Museum  - Musée de l'histoire de l'art - de Vienne. Mon garçon n'était pas encore de ce monde... Ma petite fille de 9 mois se reposait, bienheureuse, depuis une paire d'heures, sur mes bras endoloris (sa nacelle avait dû être déposée à la consigne). J'admirais, ébahi, l'une après l'autre, les sublimes huiles sur bois, conservées dans ce musée, de l’œuvre de Bruegel l’Ancien peint entre 1553 et 1568. Si le fameux syndrome de Stendhal se ressent aussi à Vienne, je pense l'avoir alors éprouvé...

Ce souvenir restera à tout jamais gravé dans ma mémoire : mes yeux contemplent encore Le Combat de carnaval et carême, Les Jeux d’enfants, Le Suicide de Saül, La Tour de Babel, La Rentrée des troupeaux, Chasseurs dans la neige, La Journée sombre, La Conversion de saint Paul, Le Repas de noce, La Danse des paysans, Le Paysan et le voleur de nid, sans oublier :

Bruegel%20le%20Moulin%20et%20la%20Croix%20-%20the%20Mill%20and%20the%20Cross%20-%20detail.jpg - Le Portement de croix de Pieter Brueghel l’Ancien - 1564 - 170 x 124 cm - Kunsthistorisches Museum, Wien -

(les détails du coin supérieur droit sont visibles sur les deux images de début d'article)

(site consulté pour les reproductions du Portement de croix :    amolenuvolette.it   )

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

MARDI 23 FÉVRIER 2016

La complexe scène du Portement de croix relate avec une impressionnante virtuosité un épisode de la Passion du Christ. Peint en 1564, l’œuvre, une sorte de très grande miniature, aurait mérité une observation à la loupe (je n'en avais pas à ma disposition, mais d'un simple clic gauche sur la reproduction proposée ci-dessus, vous la verrez presque "grandeur nature"  !), tant elle est montre une foison de détails représentant un vaste paysage peuplé de quelque 500 personnages.  La plupart, friands de pendaisons et d'exécutions, s’affairent, vont de la ville au fond à gauche vers le Golgotha au fond à droite. D’autres, paysans, bergers et journaliers se dirigent vers la ville avec des denrées qu’ils se proposent de vendre au marché.

Toute l'attention se porte sur le groupe formé par la Vierge, saint Jean et les saintes femmes, d'une expression poignante. Minuscules, relégués au troisième plan mais pourtant élément central du tableau, les condamnés, le Christ succombant sous la croix et les deux larrons, cernés à gauche par l’arbre de vie et à droite par le gibet de mort, se dirigent vers le lieu d’exécution entourés d’une troupe de soldats en tuniques rouges. Aussi loin que porte le regard, ce ne sont que symboles angoissants : encore des gibets, des corbeaux et des soldats en chasse. Mais aussi, signes d’espoir, ces collines moutonnantes et ces ramures verdoyantes sous un ciel en partie serein mais s'assombrissant au-dessus du champ de supplice que la foule avide s'apprête à envahir... 

Élément surprenant, le tableau est dominé par une haute et improbable formation rocheuse surmontée d’un tout aussi improbable moulin : comment y acheminer le grain à moudre ? Comment redescendre la farine ainsi produite ?  Mystère...

Mise à jour, suite au commentaire de Christiana de ce 15 mars :

Ce mystère, peut-être, est-il résolu : si l'on observe avec attention la seconde photo de cette formation rocheuse, que je viens de trouver sur l'internet et d'insérer ci-après, on distingue nettement un sentier taillé dans le roc, bordé par une balustrade en bois...

BRUEGEL%20L'ANCIEN%20-%20portement%20de%20croix%20-%20d%C3%A9tail%20-%20le%20moulin.jpg

1299424800_1564-bruegel-lancien-portement-de-croix-dtail-le-moulin-portement-of-cross-detail-the-mill-1.jpg

Liens vers les sites consultés :

Canal Academie – Les Académies et l’Institut de France sur internet

découvrir Bruegel

La Croix

détail du sentier, taillé dans le roc, menant sans doute au moulin.

Moulin%20de%20Saint-Julien%20le%20Montagnier.jpg

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

VENDREDI 26 FÉVRIER 2016

Le moulin

Guy de Maupassant

Fragment

… Tandis que devant moi,
Dans la clarté douteuse où s’ébauchait sa forme,
Debout sur le coteau comme un monstre vivant
Dont la lune sur l’herbe étalait l’ombre énorme,
Un immense moulin tournait ses bras au vent.
D’où vient qu’alors je vis, comme on voit dans un songe
Quelque corps effrayant qui se dresse et s’allonge
Jusqu’à toucher du front le lointain firmament,
Le vieux moulin grandir si démesurément
Que ses bras, tournoyant avec un bruit de voiles,
Tout à coup se perdaient au milieu des étoiles,
Pour retomber, brillant d’une poussière d’or
Qu’ils avaient dérobée aux robes des comètes ?
Puis, comme pour revoir leurs sublimes conquêtes,
A peine descendus, ils remontaient encor.

(23-24 octobre 1897)

Guy de Maupassant, Poésies diverses

Le moulin a paru dans Le Gaulois du dimanche du 23-24 octobre 1897 sous la signature de G. de V. soit Guy de Valmont.

 Moulin%20de%20Saint-Julien%20le%20Montagnier%20-%202.jpg

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

LUNDI 29 FÉVRIER 2016

Ah, moulins magiques de nos rêves...

Qu’ils soient rénovés ou délabrés, abandonnés ou en activité, ces imposants vestiges du passé ne me laissent jamais indifférent...

Le meunier d’un moulin de Provence avait besoin d’aide : seul, il ne pouvait faire pivoter son lourd toit en cône pour l’orienter et le diriger à la recherche du meilleur souffle du vent dominant, qu’il soit mistral ou vent d’est.  Pendant de longues minutes, par appuis successifs grâce à un ingénieux système de "roulement à billes" (en fait, des galets en buis !), la force de six hommes pouvait être requise pour ce déplacement.

Puis, il lui fallait gréer les voiles ; il pouvait enfin déverser les grains de blé, une fois les ailes en mouvement ; les meules s’occupaient du reste !

Le moulin - récemment restauré - que j’ai photographié cet été 2015 et que je dessine, est un de ces moulins provençaux, d'apparence extérieure en tout point similaire à ce schéma :

 moulin%20%C3%A0%20vent%20R%C3%A9gusse.jpg

 Moulin%20de%20Saint-Julien%20le%20Montagnier%20-%203.jpg

Mais peut-être connaissez-vous déjà ce moulin perché sur sa butte à 578 mètres de haut, bâti presque au bout du monde, bâti au sommet d'une colline, bâti au bout d'un vieux et pittoresque village possédant encore une partie de ses fortifications ?
 

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

MERCREDI 2 MARS 2016

01%20-%20r%C3%A9gion%20paca.jpg

Région PACA, Haut-Var, en limite des Alpes de Haute-Provence,

au sein du Parc naturel régional du Verdon.

04%20-%20colline%20Saint-Julien.jpg

À 25 km au sud-est de Manosque, du haut de ses 578 mètres, le pittoresque village historique de Saint-Julien-le-Montagnier est perché au sommet d’une butte dégagée (réchauffée par le soleil mais aussi fouettée par les vents) que l’on voit de loin depuis la plaine et la route D554, entre Vinon-sur-Verdon et Barjols puis Brignoles.

                

03%20-%20blason%20Saint%20Julien%20Le%20Montagnier.jpg

05%20-%20panorama.jpeg.jpg

De la table d’orientation en céramique de son belvédère construit sur le réservoir d’eau du village, on jouit d’un panorama exceptionnel, un des plus appréciables du Var, si vaste par temps dégagé (vue sur sept départements), permettant de découvrir les collines varoises au sud et la Haute-Provence au nord avec le massif du Verdon, jusqu’à la montagne de Lure et le mont Ventoux.

06%20-%20moulin%20photo.JPG

Moulin%20de%20Saint-Julien%20le%20Montagnier%20-%204.jpg

Samedi, nous nous approcherons de ce moulin construit sur le site de Gourdane,

un site de grand intérêt régional : je vous le présenterai...

3.gif

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg

SAMEDI  5 MARS 2016

L’occupation du site et de la région remonte à la préhistoire et l’on y retrouve en bordure ouest, là où est construit le moulin qui inspire mon dessin, les vestiges d’un oppidum (lieu fortifié de l’époque romaine, généralement aménagé en surplomb, servant de refuge et de lieu de rencontre). De cette époque remonte probablement le nom de la butte, Gourdane (appelée aussi avec justesse l’Aire du Bout du Monde), avec la racine pré indo-européenne GOR-D- (variante de KOR-) désignant une hauteur rocheuse.

l'aire%20des%20moulins%20-%20Gourdane.2.jpg

Les siècles passés, on accédait à l’Aire de Gourdane par une voie encaladée en pente raide, le « Chemin du Paradis des ânes » Les calades sont ces marches empierrées avec à leur bord inférieur une bordure légèrement surélevée destinée à bloquer les roues des petites charrettes tirées par des ânes, remontant lourdement chargées les récoltes de la plaine jusqu'au village, ce qui en principe évitait à ceux-ci de se laisser entraîner en arrière et de dévaler la pente sans retenue.

                                                                                           

calade%20de%20gourdane.jpg

07%20-%20fortifications%20Gourdane.JPG

 

On entrait sur l’Aire du Bout du Monde - délimitée à l’ouest par une falaise abrupte et à l’est par une falaise non moins à pic - en franchissant la magnifique porte fortifiée du même nom, datée du XIIIe siècle, qui perce l’un des remparts occidentaux datés du Ve et XIIe siècles.

 

 

 

                                                         

la%20porte%20de%20gourdane%20et%20les%20remparts.jpg

L’aire est soigneusement empierrée pour le battage du blé ; l’empierrage dessine au sol des rectangles réguliers qui servaient d’étalon pour mesurer le grain et assurer le partage entre le minotier, le seigneur et le propriétaire.

chapelle-de-lannonciade-saint-julien-le-montagnier.jpg

Sur le coté droit est établie la Chapelle de l’Anonciade, un petit bijou d’art religieux rural avec ses retables et autel avec montants en bois sculptés. A son extrémité, dominant la plaine se dressent deux moulins à vent. En raison du manque d'archives, leurs origines et histoire est imprécise et le mystère plane même, dans les archives communales, sur leur nombre.

moulins%20de%20saint-julien%20-%20Gourdane.jpg

08%20-%20aire%20de%20Gourdane.JPG

                                                                              

Il est mentionné qu’à la demande du seigneur de l’époque, on en construisit un en 1653, mais deux ans plus tard le mistral indomptable brisa le fourgon, et l’on ne sait si des réparations furent effectuées (plainte fut déposée contre le meunier en 1661) : les délibérations à ce sujet restent muettes... Aucune mention officielle par contre à propos origines de l’autre moulin à vent : certaines sources parlent de 1635.

Au fil des temps, les moulins de Gourdane ont connu l'oubli. Devenus ruines, ils furent sauvés et remis à neuf - entièrement, pour celui que je dessine - à partir de 1999, et font de nouveau la fierté du village.

Actuellement restauré avec ses ailes, dans les règles de l’art et dans l’esprit d’une lointaine tradition, le moulin de 1653 est en parfait état de marche et des bénévoles se chargent de déployer les toiles et faire tourner les ailes pour les visiteurs lorsque les conditions météo le permettent, le deuxième dimanche d’août à la Fête des moissons d’antan, l'occasion d’assister tout d’abord au fauchage, au battage et au vannage du blé, puis de moudre de la farine afin de démontrer le parfait fonctionnement du mécanisme.              

09%20-%20moulin%20de%20Saint-julien.JPG

Moulin%20de%20Saint-Julien%20le%20Montagnier%20-%206.jpg

"LE MOULIN A VENT DE SAINT-JULIEN-LE-MONTAGNIER", 1653, 30 X 40 cm

(dessin au portemine achevé fin février 2016, d'après une photo personnelle)

Moulin%20de%20Saint%20Julien%20de%20Montagnier.JPG

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg 


 

       

à bientôt,

si vous le voulez bien !

762519450.gif
        

3199407460.gif

Je vous remercie

pour votre fidélité. 

Les sources utilisées pour cet article après le 26 février :

http://www.lescheminsdupatrimoine.fr/wa_files/R16_20web_0...

http://www.merveilles-du-var.net/index.php?merv=fiche&...

http://www.lescheminsdupatrimoine.fr/l_aire_et_les_moulin...

http://fr.calameo.com/books/0024449899c6751ac65a7

http://www.saintjulienlemontagnier.com/historique.php

http://villages-et-villes-de-france.fr.over-blog.com/2015...

http://www.justacote.com/regusse-83630/site-touristique/

http://www.lac-sainte-croix.com/moulins-regusse.htm

frise%20moulin%20%C3%A0%20vent.jpg