Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lu Yanpeng et Huang Xiaoliang, deux photographes qui renouvellent la tradition chinoise.

A Dison, l’ex-laiterie Interlac a été transformée en salle polyvalente, en espace d’exposition - une telle vaste surface utilisable est rare dans la région - , en locaux pour la télévision communautaire Télévesdre et en brasserie.  Elle accueille aussi des ateliers du Centre culturel de Dison.

le%20tremplin.JPG

L'endroit rêvé pour cette exposition de photographies grand format de deux artistes chinois, dans le cadre de la Biennale Belgique / Chine organisée par le Centre culturel de Theux !

Lu%20Yanpeng%20et%20Huang%20Xiaoliang.jpg

 

Lu Yanpeng – Photographe et peintre

Lu Yanpeng est né en 1984 dans la province du Fujian.  Diplômé de l’Institut des Arts du Fujian en 2005, il pratique d’abord la peinture avant de se consacrer à la photographie.  Il a participé à de nombreuses expositions en Chine, en France, au Japon, aux États-Unis et en Australie.  En 2011, il reçoit le "Best Photographer Award" au festival international de photographie de Pingyao (Chine).

Lu%20Yanpeng%201.JPG

Lu%20Yanpeng%202.JPG

 

Lu%20Yanpeng%203.JPG

Awaking (80 x 120 cm)

 

Lu%20Yanpeng%204.jpg

A Mountain (110 x 150 cm)

 

Huang Xiaoliang - Photographe et poète

Huang Xiaoliang est né à Xiangxi dans la province de Hunan en 1985.  Il est diplômé de l’Université de Quingdao (section média digitaux).  Il a exposé ses œuvres dans de nombreuses villes chinoises ainsi qu’aux États-Unis et en Europe.  Son travail photographique a été récompensé par plusieurs prix.  Il partage actuellement son temps entre Beijing et Changsha.

Huang%20Xiaoliang%201.JPG

Kiss (60 x 90 cm)

 

Huang%20Xiaoliang%202.JPG

Endless Summer (90 x 120 cm)

 

 

Huang%20Xiaoliang%203.JPG

A Burst of Joy (90 x 120 cm)

 

"Lu Yanpeng et Huang Xiaoliang sont deux photographes chinois à la carrière déjà longue et exemplaire.  Ces deux artistes proposent des œuvres délicates et oniriques, issues d’une tradition bien plus ancienne que la photographie mais que celle-ci actualise de la plus belle des manières.  Théâtre d’ombres, encres, peintures et pigments argentiques révèlent leurs influences dans les photographies troublantes et intemporelles des deux artistes.  Éloignés du tapage ambiant, ces univers teintés de magie et de nostalgie renouvellent les traditions esthétiques d’un pays à bien des égards fantasmé et méritent assurément la découverte."

 Anne-Françoise Lesuisse (Centre culturel « les Chiroux »)

 

"Nous saisissons combien Huang Xiaoliang et Lu Yanpeng prennent appui sur l’enfance, la leur bien sûr mais la nôtre étrangement, dès lors que l’on cède aux barrières culturelles.  La liberté, l’esprit libre, où toutes les distances connues par nos repères semblent avoir disparu pour se laisser aller où, en nous-mêmes, les œuvres à nouveau nous conduisent.  Il n’y a rien d’étrange, tout nous est connu, presque familier, mystérieusement, alors que nous pensions avoir tout oublié pour toujours.  On irait jusqu’au bouleversement, jusqu’aux larmes à se remémorer ces lieux où nous pensions avoir tout oublié pour toujours.  Ce n’est pas un jeu, c’est une analyse, une révélation de ce qui, en nous, n’a jamais disparu sinon que nous l’avons oublié.  Il faut se laisser aller à ce qui est révélé par ces photographies, à leur tonalité, entrer dans le format, sentir la matière, embrasser les contours, de la périphérie au centre et inversement pour enfin entrer en soi, non pas en autrui mais en nous, profondément, avec acceptation de ce qui est visible uniquement à soi et par soi."

Eric Dessert, photographe, auteur de « Une autre Chine » (Editions Lieux dits, 2009)

Écrit par Jean-Claude VINCENT Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire