Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 mai 2018

Le chef Indien Chief Jack Red Cloud

 

présentation d'un dessin pas à pas entamée depuis ce lundi 14 mai 2018

- réédition remaniée d'un article présenté en 2012 sur un blog depuis abandonné (voir lien)

endbar-03.gif

Prochaine mise à jour le mardi 22 mai 2018.

endbar-03.gif

lundi 14 mai 2018

Dessine-moi un Indien ...

Un jour, un proche me propose gentiment, cartes postales d’Indiens à l'appui : Tu sais, il adore les Indiens.  Voici des photos qui lui appartiennentPeut-être, si l'idée te plaît, réussirais-tu à lui en dessiner un ?
Une idée me vient à l’esprit : secrètement, dessiner un de ces Indiens et lui offrir en surprise...
Ces photos, je les admire longuement, elles sont superbes. Pourtant, elles ne me conviennent pas : vous savez, question modèle de dessin, je suis très exigeant !
André Maurois n'a-t-il pas écrit : Etre exigeant, c'est montrer de l'intérêt.
 3-portraits-d-indiens.jpg

 Sans tarder, avec comme seul bagage souris et clavier d'ordinateur,

je pars pour un long voyage virtuel, à l'insu de mes proches, sur la piste des bisons.

 newrun1    newrun1   newrun1.gif   newrun1    newrun1      newrun1

et surtout sur la piste des plus beaux portraits d'Indiens d'Amérique !

youngman5.jpg

 endbar-03.gif

vendredi 18 mai 2018

 

D'emblée, tous ceux que je découvre m'émeuvent et me fascinent... 

Plus encore que par leur beauté plastique, ces photographies prises fin du XIXe siècle et début du XXe siècle par Edward S. Curtis ou Frank A. Rinehart constituent la quintessence du portrait.

Des photographies réalisées dans l'optique de constituer une trace tangible d'un peuple que les colons soutenus par certains Présidents de l'Amérique ont exterminé délibérément.

Des photographies réalisées dans l'ultime but de rassembler pour l'avenir - avec une immense nostalgie - des traces visuelles de la disparition irrémédiable d'une nation entière.

 

Edward S. Curtis (1868 - 1952)

Admirerez-vous autant que moi ces prises de vue d'Edward Sheriff Curtis, le plus célèbre peut-être de tous ces photographes d'un autre temps ? 

Considéré comme ethnologue et anthropologue social des Amérindiens d'Amérique du Nord et de l'Ouest américain, il a, parallèlement à de nombreux écrits, entrepris l'inventaire photographique - sur plaques de verre - des 80 tribus existantes composant une population indienne estimée à plus d'un million d'individus au XVIIIe siècle et aux alentours de quelques dizaines de mille lorsqu'il se lança dans cet honorable travail de mémoire.  On estime qu'il a traversé 125 fois les Etats-Unis pour rassembler, en trente années, 50 000 clichés. Une partie de son travail fut publiée dans une somme de vingt volumes intitulée The North American Indian, comprenant 2500 photographies et 4000 pages de textes.

    cover-to-curtis-north-american-indians.jpg
       
01---Bear-Cut-Ear.jpg 02---Calico---Oglala.jpg 03---Sitting-Bear---Arikara.jpg

EAR CUT EAR

Crow Tribe Chief

CALICO

Oglala Tribe Chief

SITTING BEAR

Arikara Tribe Chief

     
04---Oglala-man---Red-Hawk-copie-1.jpg 05---Apsaroke-War-Group.jpg

RED HAWK

Oglala Chief

Apsaroke War Group

endbar-02.gif

Frank A. Rinehart (1861 - 1928)

On ne peut qu'admirer l'extraordinaire héritage photographique de Frank Albert Rinehart conservé au Haskell Indian Nations University.  En 1898, lors d'un célèbre Congrès indien, cet homme fut chargé de photographier l'événement et les personnalités amérindiennes qui y participaient, produisant ainsi l'une des meilleures documentations photographiques des dirigeants indiens à la fin du XIXe siècle : sans nul doute, les dernières photos de toute beauté que l'on put découvrir avant le déclin du peuple indien.

 

La beauté spectaculaire de ces portraits - réalisés dans un studio pour des raisons d'exposition - réside dans la dignité et la force d'expression de ces visages, ainsi que, techniquement parlant, dans leur tirage au platine produit pour offrir un large éventail de valeurs tonales. 

Après le Congrès, Rinehart parcourt les réserves indiennes deux années durant, dépeignant en photos les chefs de tribus absents à l'événement, tout autant que des aspects de la vie quotidienne et de la culture des peuples indiens.



 

Frank-Albert-Rinehart-Congres-Omaha-1898--1-.jpg

 

 

01---Broken-Arm--Ogalalla-Sioux.jpg 02---Chief-Hollow-Horn-Bear--Sioux.jpg 03---High-Bear--Sioux.jpg

BROKEN ARM

Oglala Sioux

CHIEF HOLLOW HORN BEAR

Sioux

HIGH BEAR

Sioux

 

04---In-Summer--Kiowa.jpg 05---Two-Little-Braves--Sac---Fox.jpg
In Summer, Kiowa Tribe Two Little Braves, Sac & Fox

endbar-03.gif

Dilemme ! 

Parmi tous ces étonnants clichés d'un peuple

si fier et élégant, mais colonisé et décimé,

lequel choisir ?

Et si je m'en remettais à Manitou pour me guider ?

Qui sait : le Grand Esprit me viendra-t-il en aide ?

 

grand-esprit.jpg

 

 

endbar-01.gif

mardi 22 mai 2018

 

1537427410.png

 

 

 

Commentaires

Pas facile de choisir!!! ils sont tous beaux et burinés!!! J'ai hâte de voir le choix précieux!!Bisous Fan

Écrit par : FAN | 19 mai 2018

Écrire un commentaire