Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2015

Lorsque le coeur perd sa voix ... Paris, le 13 novembre 2015.

2332524515.jpg

3755321613.jpg

Publié dans PAUSE | Tags : paris 13 novembre 2015;attentats;hommage; | Lien permanent | Commentaires (6) |

Commentaires

Un immense "Merci" de mon beau Pays, Jean-Claude, qui se redressera courageusement au fil des heures car, bien que son coeur n'ait plus de mots, son âme brille toujours dans ses yeux baignés de larmes. Merci, Jean-Claude...

Écrit par : Améthyste | 14 novembre 2015

Aujourd'hui, plus encore qu'avant, votre beau Pays, Améthyste, est aussi le nôtre... Croyez bien qu'au-delà de vos frontières d'autres cœurs, horrifiés, souffrent, versent des larmes et vous soutiennent...

Écrit par : Jean-Claude | 14 novembre 2015

Cela faisait longtemps que je n'étais pas venue sur ton blog, je croyais que tu étais "en pause", hélas les mots manquent, ns sommes tous horrifiés, par tout ce qui se passe, aussi en Belgique, comme en France, comme en Tunisie ce soir, je voudrais tant que Gandhi revienne......quel monde allons-ns laisser à nos petits enfants............

Écrit par : TIFET | 24 novembre 2015

Merci pour cette visite. Il est vrai que depuis trois mois, je n’ai plus présenté de dessin sur mon blog.

Il est malaisé de rester serein devant ces drames qui se multiplient partout, loin de nous ou si près avec ces horribles attentats et ces milliers de réfugiés qui errent et ne cherchent qu’à survivre... Oui, il faut se souvenir des mots de Gandhi ! J’ai choisi ces trois citations :

« La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée. »
« En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. »
« Quand je désespère, je me souviens que dans l'Histoire la voix de la Vérité et de l'Amour finit toujours par triompher, que même si pendant un temps, les tyrans et les assassins semblent invincibles, à la fin ils tombent. »

Comme toi, la peur me gagne lorsque je songe à l’avenir qui pourrait être celui de nos enfants, de nos petits-enfants. Ces mots de Luther King prennent alors tout leur sens :
« Nous devons apprendre à mourir ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir comme des idiots. »

La vie doit continuer, et je me le répète chaque jour :
« Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses. » (Ghandi).

En décembre, je présenterai successivement trois dessins, certes anciens mais jamais présentés encore... Je dois déjà t’avouer qu’ils seront tristes...

A bientôt Tifet.

Écrit par : Jean-Claude | 25 novembre 2015

Merci cher Jean Claude pour cette jolie pensée envers la France! La Belgique n'est pas heureuse non plus et la Tunisie encore!! J'espère que les gouvernements seront intransigeants sur les prêcheurs djiadistes afin d'éviter aux jeunes en mal de vivre de croire à une vie meilleure!! Nous attendons tes dessins en Décembre! Amicalement Bisous Fan

Écrit par : FAN | 26 novembre 2015

Oserais-je écrire que nombre de mes compatriotes et moi-même, avons le sentiment que nos responsables politiques ont manqué de vigilance, en proie à chercher avant tout un gouvernement stable et capable d'endiguer les querelles linguistiques malheureusement trop connues ? ls auraient dû davantage prendre en compte que la Belgique - la commune de Molenbeek particulièrement - est considérée, depuis longtemps, comme une plaque tournante en matière de trafic d'armes et de terrorisme : 85 des combattants syriens parmi les 130 de retour en Belgique en 2015 viendraient de cette commune bruxelloise !

Alors, les Belges, on se sent un peu responsables de ce ces attentats, et le sentiment se répand vite que nos responsables gèrent bien mal cette grave vague de terrorisme aveugle.

Oui, les gouvernements devraient s'unir et mettre tout en œuvre pour empêcher la radicalisation des jeunes en mal de vivre, le plus souvent issus de quartiers défavorisés. Tant qu'il ne leur est pas possible de croire en une vie meilleure, il leur sera bien difficile de ne pas tomber dans les griffes de ces manipulateurs...

A bientôt, Fan : la vie doit continuer...

Écrit par : Jean-Claude | 27 novembre 2015

Écrire un commentaire