Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mars 2014

Rendez-vous en terre... peu connue ! Au Ladakh (ལ་དྭགས), avec Jigme et Sonam.

 

1471554384.gif

Dès ce jeudi 13 mars, chaque jour,

pendant une semaine, JUSQU'AU 20 MARS,

partons en voyage en Inde, au Ladakh,

à la rencontre de Jigme et Sonam.

   

762519450.gif

 
 

Le Ladakh (ལ་དྭགས། wylie : la-dwags) est une région de l'État indien du Jammu-et-Cachemire, située dans sa partie orientale, et dont elle occupe plus de la moitié de la superficie. Cependant, c'est l'une des régions les moins peuplées du pays. Parfois appelé le Petit Tibet, le Ladakh est célèbre pour ses paysages montagneux et sa culture bouddhiste tibétaine. Sa ville la plus importante est Leh (གླེ་).

 

Source : Wikipedia

 

 

 

 

1262056708.jpg

 
 

1471554384.gif

2403805093.JPG

1471554384.gif

1812893703.JPG

1471554384.gif

2216231078.JPG

1471554384.gif

1911355650.JPG

1471554384.gif

2583390627.JPG

1471554384.gif

Le photographe raconte...

"Nous étions en plein mois de novembre.  J'étais alors en voyage à Ladakh, dans un endroit très reculé près de la frontière tibétaine, lorsque je suis tombé sur un petit groupe de nomades en train de dépecer un yack pour les réserves hivernales de nourriture.

Ils étaient une trentaine et il semblait qu’elles étaient toutes unies par des liens de parenté.  Mon interprète leur parla de mon envie de prendre quelques photos : j'ai alors commencé à installer un flash puis à prendre des Polaroids pour leur distribuer, j'utilisais alors un Hassebald.

J'avais remarqué une jeune fille avec un bébé sur le dos.  Chaque fois que je la regardais, elle partait en courant dans sa tente en peau de yack.  Finalement, plus tard dans la journée, elle eut assez de courage pour se laisser prendre en photo.

Jigme et Sonam sont deux sœurs dont la famille est descendue il y a peu de ses terres himalayennes pour s'installer dans ce camp d'hiver sur le plateau tibétain, à 2000 mètres d'altitude. Quand j'ai donné à Jigme sa photo Polaroid, elle l'a regardée, a crié et a couru vers sa tente.  Je suppose que c'était la première fois qu'elle se voyait réellement car sa famille n'avait même pas de miroir.

J'ai depuis continué à prendre beaucoup de clichés de personnes vivant dans des terres reculées, n’ayant jamais vu leur propre tête. La réaction que j'obtiens le plus souvent est qu'elles ne croient pas que mes photographies les représentent vraiment..."

2058542593.JPG

1471554384.gif

 Phil Borges : un photographe humanitaire.

Phil Borges fait partie des Maîtres de la photographie américaine.  Souvent primé, il documente avec passion, depuis une quarantaine d'années, la vie des populations tribales du monde entier : les portraits qu’il en dresse et en diffuse soulèvent à chaque fois la question cruciale de la survie de ces peuples autochtones. 

Il considère que sa mission est spirituelle et part à la découverte des régions les plus éloignées de la planète.  Ses photographies suspendent le temps.  A la fois photographe, artiste et poète, il devient témoin et porte-parole de chacun de ces peuples uniques qu’il rencontre.  Il dénonce le plus souvent la dure réalité de leur triste condition.  Il donne une voix à ceux qui n’en ont pas.  Il diffuse les cultures qui disparaissent progressivement en mettant l’accent sur leur inestimable valeur.

"Je veux que le spectateur voit ces personnes en tant qu'individus, connaisse leurs noms et un peu de leur histoire, pas uniquement en les voyant comme des étrangers qui vivent dans de lointaines contrées, mais en les regardant comme êtres humains qui tour à tour souffrent ou connaissent le bonheur."

http://www.philborges.com/

Voyez aussi (en suivant le lien) "Le Trésor de Yama",

un autre dessin inspiré d'une photo de Phil Borges,

présenté sur ce blog en octobre 2013.

2460307104.JPG

1471554384.gifJEUDI 20 MARS 2014

3700386178.jpg

Un dessin au portemine graphite (dureté : B, HB, H, 4H ; épaisseur 0,3 mm)

dimensions : 30 x 35 cm

 

1471554384.gif

 

Dès à présent, les commentaires sont ouverts...

 

Prochain dessin

au début du mois d'avril !

762519450.gif

3199407460.gif

 

Commentaires

Magnifique dessin!!! je reste toujours sans voix devant tant de perfection!! merci JC!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 23 mars 2014

Merci, Fan !
A ma manière, dans ma démarche toute personnelle de dessin, je sais que la perfection n'existera jamais et que je tenterai, que je réussirai toujours à me dépasser : jusqu'à ce que la santé m'en empêche !

Écrit par : Jean-Claude | 29 mars 2014

J'aime.....j'aime.....j'aime la façon dont tu fais les cheveux en broussaille, j'aimerais beaucoup en faire autant en argile mais c'"est plutôt difficile voir impossible ce rendu ! comment fais-tu pour le rendu de la peau, là il n'y a pas une ride !! et c'est tellement beau !

Écrit par : TIFET | 24 mars 2014

Oui, Tifet, c'était passionnant pour moi de dessiner ces si belles mèches de cheveux semblant malmenées par le vent ou tout simplement emmêlées en l'absence d'un peigne qui aurait pu les coiffer...
Ces deux enfants sont si beaux, l'expression de leur visage et leur peau lisse étaient un autre beau défi pour moi : dessiner tout en douceur et légèreté quelques nuances de gris... (avec une mine 4H).
Je suis heureux que ce récent dessin te plaise : à ma précédente exposition, il avait récolté un grand succès, qui m'avait tant réjoui.

Écrit par : Jean-Claude | 29 mars 2014

Cela me rappelle les dessins de johann ! ???

Écrit par : jeff | 25 mars 2014

Pardonnez-moi cette question d'un novice, sans doute...
A quel Johann faites-vous allusion ?

Écrit par : Jean-Claude | 29 mars 2014

Toujours sublime !!!

Écrit par : jeff | 26 mars 2014

Merci !
Sublime... un mot chargé de sens : je ne sais si mon dessin le mérite ?
Mais du moins, cela me réjouit...

Écrit par : Jean-Claude | 29 mars 2014

Ces deux regards nous émeuvent chaque fois que nous les regardons en passant dans notre living !!!!!Merci mon frère !!!

Écrit par : dominique crettels | 03 avril 2014

Quelle joie pour ton frère dessinateur de savoir qu'un, deux, trois... de ses dessins vivent ainsi une nouvelle vie dans un autre living que le mien, exposés à d'autres regards !
Et je sais que cette émotion est sincère et que tes murs ne sont pas extensibles...

Écrit par : Jean-Claude | 03 avril 2014

j'adore, j'adore, j'adore, j'adore...
Quels cheveux, quelle expression !!

Écrit par : la fourmi | 24 avril 2014

Merci !
Je me réjouis de voir que vous continuez à suivre mes dessins et ce récent blog : déjà, vous visitiez régulièrement mon blog OB.
Oui, l'expression des visages de ces enfants est grande, et leurs cheveux en broussaille très étonnante : quel plaisir pour moi de les dessiner...

Écrit par : Jean-Claude | 24 avril 2014

Superbes dessins, bravo, c'est saisissant !

Écrit par : ludo | 03 juin 2014

Merci.

Écrit par : Jean-Claude | 04 juin 2014

Les commentaires sont fermés.