Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 mai 2013

fantasmagorique métamorphose

Mise à jour, le mercredi 8 mai, en fin d'article3981425580.gif

mardi 7 mai 2013

vie arbre 

arbre mort

souche

abandon

érosion

le temps passe casse

l'eau lisse plisse

cris tortures souffrances

vies troublantes

formes inquiétantes

faces et visages fantastiques


fantasmagorique métamorphose

Ainsi se nomme, dès à présent, ce dessin de souche, de bois flotté, qui n'attendait qu'un nom !

Merci pour votre aide.

2823793116.JPG
3981425580.gif

mercredi 8 mai 2013

La photo originale prise un jour d'avril 2001 le long d'un chemin, au Tyrol autrichien.

1990944530.JPG

Commentaires

Quel travail encore une fois Jean Claude ! quelle minutie, quelle finesse, effectivement ce bois flotté méritait d'être dans tes créations, j'ai dans mes trésors quelques exemplaires de ces bois torturés par l'océan que je ramasse régulièrement sur les plages après une grande marée ou une tempête plus forte que d'habitude et je travaille actuellement sur un sujet bois-argile, c'est en cours et j'aime bien associer le bois et la terre
Là dans ton travail on y découvre une multitude de visages, de formes, de regards même, parfois inquiétants et le temps et l'eau ont laissé leurs traces, comme des milliers de rides.........

Écrit par : TIFET | mardi, 07 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Merci !
Du travail ? Du plaisir et du bonheur, assurément !

Des rides que les aléas de la vie ont dessinées sur des visages peuvent, tu as raison, avoir quelques similitudes avec des nervures que le temps a ciselées sur du bois flotté, ce bois flotté qu'un torrent de montagnes autrichiennes a créé et qui a donc quelques cousins bretons qui attendent d'être à leur tour mis en valeur par tes mains de sculptrice !

Écrit par : Jean-Claude | mercredi, 08 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
après quelques semaines d'absence, je viens te faire un "tit" coucou.
Tes dessins sont toujours aussi splendides et faits avec la minutie du détail. Le bois flotté est exactement comme cela. Lisse, tourmenté, ridé comme la peau d'une personne très âgée .
Pour moi le côté gauche représente la tête d'un serpent.
a bientôt
Bisous tout plein Celie

Écrit par : Celiandra | mercredi, 08 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Ma minutie me permet d'aller toujours plus loin dans la recherche du détail et ce bois flotté particulièrement tourmenté (j'aime le mot que tu as choisi), se prêtait à merveille à ma manière de dessiner...
Têtes de serpent, reptile, canard, ou d'animaux fantasmagoriques ? Chacun peut laisser libre cours à son imagination !

Écrit par : Jean-Claude | jeudi, 09 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Cher Jean Claude, votre new blog sera inséré dans ma catégorie "blog de qualité"! Ce bois flotté ne pouvait que vous inspirez!! Il est magnifique pour l'imaginaire et vos crayons bien sur!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | samedi, 11 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Merci pour cet honneur : j'espère pouvoir continuer à mériter ainsi de figurer dans cette catégorie bien enviable !
Oui, ce bois flotté (et ridé !) permet de laisser la voie libre à l'imaginaire de chacun et... à mes mines !

Écrit par : Jean-Claude | dimanche, 12 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Magnifique et combien réaliste. Je vois souvent du bois flotté échoué sur nos plages du Bassin sur ce dessin on rêve a une multitude de choses qui nous entraine vers un Monde Infini qui est l'Imagination.
J'aime beaucoup
Amitiés
Celiandra

Écrit par : Celiandra | vendredi, 06 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Si mes rapides investigations sont exactes, tu parles du Bassin d'Arcachon...
J'y suis allé une fois, il y a plus de vingt ans : bien sûr, j'ai gravi comme chacun la dune de Pyla toute proche !

Oui, ce morceau de bois flotté, lorsqu'on laisse libre cours au regard et à l'imagination, nous entraîne dans un monde féerique infini : je ne suis guère surpris que tu y sois sensible... A ma récente exposition, j'étais très étonné, en discutant avec les visiteurs qui le regardaient attentivement, de découvrir des êtres imaginaires ou réels que je n'avais pas moi-même observés !

Écrit par : Jean-Claude | vendredi, 06 décembre 2013

bonjour, beau travail ! bravo, c'est d'ailleurs en le reconnaissant de suite que j'ai ouvert votre page. une question, pourriez vous me donner le nom de l'arbre d'où provient cette souche, ou racine ? merci

Écrit par : ossard | dimanche, 22 mars 2015

Répondre à ce commentaire

Selon toute vraisemblance, cette pièce de bois flotté provient d'un pin noir d'Autriche (pinus negra) car la photographie personnelle à l'origine du dessin (voir texte) à été prise le long d'un chemin du Tyrol autrichien... Là-bas, le pinus negra règne en maître absolu !

Écrit par : Jean-Claude | lundi, 23 mars 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire